Ces marques qui valorisent leurs actions RSE

corporate-social-responsability

Dans l’épisode précédent, nous avons vu à quoi correspondait la Responsabilité Sociétale des Entreprises. Mais peut-être cela vous paraît-il encore un peu flou ?
Pour avoir une meilleure idée, rien de mieux que quelques exemples de marques et entreprises qui valorisent leurs actions RSE.

LE GROUPE BEL

Le groupe Bel est spécialisé dans la fabrique et la commercialisation de fromages. La vache qui rit,  Mini Babybel,  Kiri ou encore Boursin sont les marques phare du groupe, distribuées sur les 5 continents.

site BEL

Le groupe met en lumière ses actions via son site web. Un onglet visible ( »Responsabilité ») est dédié spécifiquement au sujet. Tout est clairement expliqué, l’axe est pédagogique. Leur démarche RSE s’intitule « Des Sourires pour l’avenir » et a été construite en fonction des principaux enjeux liés aux activités du Groupe, autour de 5 piliers :

image BEL

BEL explique notamment que « Le pilotage de la démarche de responsabilité sociétale du Groupe est assuré par la Direction RSE. Cette Direction s’appuie sur une organisation qui inclut des relais dans toute l’entreprise, notamment via un réseau d’experts métiers issus des Directions Fonctionnelles du Groupe (marketing, R&D, industriel, ressources humaines…) En collaboration avec ce réseau d’experts, la direction RSE a défini des indicateurs de performance et des objectifs chiffrés, qui permettent au Groupe de mesurer les résultats obtenus et d’évaluer les progrès à accomplir. Les différentes entités du Groupe contribuent à l’atteinte de ces objectifs en mettant en place des plans d’actions pertinents au regard de leurs contextes et des attentes de leurs parties prenantes.« 

De courtes vidéos explicatives viennent en support de chaque section, et on peut même avoir accès au Rapport RSE 2013 du groupe (= reporting), lui-même très bien construit et visuel (mais 148 pages quand même…).

rapport BEL

BEL joue donc pleinement la transparence et la clarté, avec une réelle valorisation des infos.

PATAGONIA

Patagonia est une entreprise californienne de vêtements techniques éco-conçus (n’utilisant que du coton biologique ou des Chlorofibres) pour les sports de montagne et le surf, créée par le franco-américain Yvon Chouinard en 1972. Depuis 1985, Patagonia consacre 1 % de son chiffre d’affaires à la protection et la restauration de l’environnement. À ce jour, ont été reversés plus de 46 millions de dollars en espèces et en nature à des associations environnementales américaines et internationales menant des actions militantes sur le terrain.

En 2002, le fondateur de Patagonia et Craig Mathews (propriétaire de Blue Ribbon Flies) ont créé une organisation à but non lucratif qui vise à inciter les entreprises à s’engager en faveur de l’environnement : 1% for the Planet.

patagonia site

Là aussi, la démarche est clairement mise en avant, d’autant plus que cette responsabilité majoritairement écologique fait partie intégrante de la marque. Le storytelling est d’ailleurs central, avec une sincérité assez désarmante : « Nous ne pouvons pas légitimement affirmer que Patagonia est une entreprise responsable. Nous n’agissons pas comme une entreprise responsable, mais nous ne connaissons aucune autre entreprise capable de le faire. Mais nous pouvons vous révéler comment nous avons pris conscience que la responsabilité sociale et environnementale des entreprises est cruciale et vous parler des mesures que nous avons commencées à mettre en œuvre pour la rendre effective. Comme tout dans la vie, les choses s’enchaînent toujours les unes après les autres.« 

patagonia rse

Au final, on suit Patagonia comme l’on suivrait l’évolution d’une personne qui se pose des questions sur elle-même et son environnement, et la manière dont elle peut agir.
La marque a d’ailleurs récemment sorti une campagne dénonçant la fabrication des duvets traditionnels (conventional down en anglais).

duvet patagonia

TOTAL

Total est une entreprise pétrolière française, ses activités couvrant l’ensemble de la chaîne de production, de l’extraction du pétrole brut et du gaz naturel à la création d’énergie, le raffinage, et l’exploitation commerciale.

total

Naturellement, comme il est indiqué sur le site, Total « en tant qu’acteur majeur de l’industrie pétrolière doit veiller au respect de l’environnement, à la santé des personnes, à la sécurité de ses produits et installations, au développement social et économique local. » L’énergie étant un secteur délicat, une entreprise comme Total ne peut pas faire l’impasse sur sa responsabilité sociétale, la transparence de ses informations et sa manière de communiquer. L’accent est bien entendu mis sur l’environnement (impact et énergies renouvelables), mais aussi sur la sécurité et la santé. Thèmes directement liés à l’activité du groupe.

total report

Comme pour BEL, le reporting est aussi mis en avant, avec possibilité de voir le rapport RSE 2013.  On apprend aussi que Total a une rubrique dédiée entièrement à l’analyse et au compte rendu de donnée, afin de mieux mesurer leurs actions (et de rendre compte aux parties prenantes). D’ailleurs la dernière campagne de pub de Total, (et son nom : « Committed to a better Energy »), montre bien l’orientation « responsable » que prend de plus en plus le groupe.

EASY JET

EasyJet est une compagnie aérienne britannique. En France,  c’est la 2e compagnie aérienne derrière Air France.

easy jet

Les thèmes abordés par Easy Jet sont en accord avec leurs activités : la sécurité, la formation du personnel, l’impact environnemental. On apprend que la marque est engagée dans des œuvres de charité (ils ont notamment un partenariat avec UNICEF). On voit également l’impact qu’a eu la crise du volcan islandais en 2010 et les leçons tirées par la compagnies : un système de détection des cendres volcaniques a été mis en place depuis cette date. La marque nous montre ainsi sa capacité à rebondir.

Capture d’écran 2014-11-17 à 14.09.57

Quel est l’impact de mon activité sur mon environnement ?

La question centrale de la Responsabilité Sociétale des Entreprises est « quel est l’impact de mon activité sur mon environnement ? » et à travers ces exemples on voit que cela est logiquement relié et adaptable à l’identité et aux activités de la marque.

C’est la notion de développement durable appliqué aux entreprises, prenant en compte l’écologique mais aussi le social et l’économique.
BEL fait dans l’alimentaire, naturellement ses actions vont porter sur tout ce qui touche à l’alimentation, la nutrition, la consommation.
Patagonia va s’axer plutôt sur les matières utilisées, la chaine de fabrication.
Total fait dans le pétrole, il va sans dire que les questions écologiques et énergétiques doivent être au centre de leur préoccupation et Easy Jet en tant que compagnie aérienne met en avant la sécurité et le bilan carbone.
Et bien évidemment,  valoriser ces actions prend différentes formes : pédagogique, humaine et sincère, rationnelle, scientifique, etc. Tout dépend encore une fois de l’identité de la marque, de ses activités, de ses publics et de sa stratégie de communication.

Lucie GOGUILLOT

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un comentaire, or trackback depuis votre site.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.